Dessin au pastel (technique, galerie...)

Le bâtonnet de pastel tendre est composé de pigments en poudre liés par une certaine quantité de gomme. Extérieurement, il ressemble à un bâtonnet de craie, mais en plus velouté et tendre. C’est un moyen d’expression directe.

    Ce bâtonnet permet  aux « pastellistes » d’exécuter des œuvres sur papier à grain, pour une bonne adhérence et d’un bon grammage. On les appelle  tout simplement des« pastels ». Les couleurs ne se mélangent pas.  La technique s’apparente à la fois au dessin et à la peinture.
 

Suite du texte

Les artistes suivant leur personnalité combinent  les effets les plus variés du pastel, le flou, le vaporeux, les aplats de couleurs,  les lignes, les zébrures, les oppositions et les juxtapositions de couleurs, les griffes, les pointillés, sans oublier l’estompage. Suivant les effets désirés l’on pourra utiliser les bâtonnets sur le champ ou sur les arrêtes ou encore écrasé. Les couleurs posées sont définitives. Il n’y a pas de temps de séchage.

  L’une des difficultés de ce médium est la volatilité de la poudre de pastel, qu’il faut nécessairement fixer et aussi sa fragilité Par ailleurs, la pastel n’est pas adapté pour l’extérieur.

  C’est sans doute Léonard de Vinci qui utilisa au début du 16ème siècle le «  mode  de colorer à sec». En France,  Maurice Quentin de la Tour (1704-1788) le portraitiste de Louis XV et de la Cour  Portraitiste de la famille royale, est le pastelliste le plus connu.

Dessin au pastel sec, éternel féminin, douceur d'une courbe, volupté d'un regard........

 
 
Dessin au lavis de jean joseph chevalier 198

Dessin au lavis

Les techniques du lavis sont très variées et offrent de nombreuses possibilités pour structurer la composition, interpréter l'environnement, évoquer l'atmosphère mystérieuse du ciel, décrire celle d'un paysage ou d'un intérieur, rendre les émotions habitant un modèle humain. (...en savoir +)

Dessin a la sanguine de jean joseph chevalier 91

Dessin à la sanguine et aux trois crayons

Appelée aussi craie rouge, la sanguine était un mélange de kaolin et d'hématite d'une gamme de couleur s'étandant du brun rouge foncé à celle de la terre cotta. Un papier doux, possédant un peu de grain, met en valeur l'aspect friable de ce matériau tout en conservant ses qualités propres. (...en savoir +)

Dessin au pastel de jean joseph chevalier 63

Dessin au pastel sec

Le bâtonnet de pastel tendre est composé de pigments en poudre liés par une certaine quantité de gomme. Extérieurement, il ressemble à un bâtonnet de craie, mais en plus velouté et tendre. C’est un moyen d’expression directe. Retrouvez les pastels de Jean-Joseph Chevalier (...en savoir +)

Dans un train croquis a la plume de jean joseph chevalier
dessin
Dessin à la plume

La technique du dessin à la plume est particulièrement malaisée. On estime encore aujourd'hui que l'utilisation traditionnelle de la plume est une des disciplines les plus longues et les plus difficiles à maîtriser, les possibilités de correction étant presque nulles. La première est le dessin d'après (...en savoir +)

Dessin au fusain de jean joseph chevalier 40
dessin
Dessin au fusain

Le dessin au fusain naturel est une discipline traditionnelle. Parfaite pour les études de nus, les portraits et pour les esquisses préliminaires à de plus grandes compositions, cette technique présente l'avantage de se laisser effacer par soufflage, de telle sorte que la surface du papier reste... (...en savoir +)