Dessin au pastel (technique, galerie...)

Le bâtonnet de pastel tendre est composé de pigments en poudre liés par une certaine quantité de gomme. Extérieurement, il ressemble à un bâtonnet de craie, mais en plus velouté et tendre. C’est un moyen d’expression directe.

    Ce bâtonnet permet  aux « pastellistes » d’exécuter des œuvres sur papier à grain, pour une bonne adhérence et d’un bon grammage. On les appelle  tout simplement des« pastels ». Les couleurs ne se mélangent pas.  La technique s’apparente à la fois au dessin et à la peinture.
 

Suite du texte

Les artistes suivant leur personnalité combinent  les effets les plus variés du pastel, le flou, le vaporeux, les aplats de couleurs,  les lignes, les zébrures, les oppositions et les juxtapositions de couleurs, les griffes, les pointillés, sans oublier l’estompage. Suivant les effets désirés l’on pourra utiliser les bâtonnets sur le champ ou sur les arrêtes ou encore écrasé. Les couleurs posées sont définitives. Il n’y a pas de temps de séchage.

  L’une des difficultés de ce médium est la volatilité de la poudre de pastel, qu’il faut nécessairement fixer et aussi sa fragilité Par ailleurs, la pastel n’est pas adapté pour l’extérieur.

  C’est sans doute Léonard de Vinci qui utilisa au début du 16ème siècle le «  mode  de colorer à sec». En France,  Maurice Quentin de la Tour (1704-1788) le portraitiste de Louis XV et de la Cour  Portraitiste de la famille royale, est le pastelliste le plus connu.

Dessin au pastel sec, éternel féminin, douceur d'une courbe, volupté d'un regard........

 
 
Dans un train croquis a la plume de jean joseph chevalier
Dessin à la plume

La technique du dessin à la plume est particulièrement malaisée. On estime encore aujourd'hui que l'utilisation traditionnelle de la plume est une des disciplines les plus longues et les plus difficiles à maîtriser, les possibilités de correction étant presque nulles. La première est le dessin d'après (...en savoir +)

Dessin au fusain de jean joseph chevalier 40
Dessin au fusain

Le dessin au fusain naturel est une discipline traditionnelle. Parfaite pour les études de nus, les portraits et pour les esquisses préliminaires à de plus grandes compositions, cette technique présente l'avantage de se laisser effacer par soufflage, de telle sorte que la surface du papier reste... (...en savoir +)

Dessin au lavis de jean joseph chevalier 235
Dessin au lavis

Le lavis est obtenu avec de l'encre plus ou moins diluée appliquée au pinceau. Le lavis est généralement utilisé en association avec des dessins à la plume. Les effets qu'on en tire sont variés. Parfois, on choisit simplement de renforcer légèrement les ombres, d'autres fois le pinceau ajoute des... (...en savoir +)

Dessin a la sanguine de jean joseph chevalier 91
Dessin à la sanguine, trois crayons (technique, nue, portrait....)

La faculté d'emploi de la sanguine, ses coloris chauds particulièrement flatteurs, rappelant ceux de la peau, en font un matériau de prédilection pour le nu et le portrait. Elle fut abondamment employée dès la Renaissance, notamment par Léonard de Vinci qui en tira son fameux effet de sfumato. (...en savoir +)

Dessin au pastel de jean joseph chevalier 63
Dessin au pastel (technique, galerie...)

Le bâtonnet de pastel tendre est composé de pigments en poudre liés par une certaine quantité de gomme. Extérieurement, il ressemble à un bâtonnet de craie, mais en plus velouté et tendre. C’est un moyen d’expression directe. Ce bâtonnet permet aux « pastellistes » d’exécuter des œuvres sur...(...en savoir +)