Peinture de paysage

 

Le paysage a mis longtemps à se libérer d'autres contextes formels et thématiques pour devenir l'un des genres majeurs de la peinture.

 

De l'Antiquité -la grande peinture grecque étant entièrement perdue- on connaît surtout les fresques de pompéi. Ce sont des vues illusionnistes, qui servent de cadre à des scènes mytholgiques ou à des scènes de culte dans lesquelles la représentation de la nature a pour fonction de donner une image idéalisée de l'existence.

 

Le moyen-âge chrétien conçoit la nature comme une création divine et ne la représente qu'en référence au Créateur, ou en lui assignant un rôle purement fonctionnel dans un contexte narratif. Il faut attendre le bas moyen-âge pour que des paysages constituant des zones autonomes apparaissent à l'arrière-plan de certaines oeuvres. Même pendant la Renaissance, le paysage sert de décor aux personnages ou aux événements, en contribuant à créer l'atmosphère, bien que la perspective aérienne, puis linéaire, lui donne de plus en plus une réalité spatiale.

 

Suite du texte

Les aquarelles de paysages d'Albrecht Durër, véritables "portraits" d'un détail du milieu naturel, et les études de paysages de Léonard de Vinci sont d'une intense vérité, mais sont des exeptions. Aux Pays-Bas, Joachim Patinir peint au début du XVI°siècle de remarquables paysages panoramiques composés fondés sur de nombreuses observations, un style qui gagnera en dynamisme dans les saisons de Pieter Bruegel l'Ancien.

Le baroque distingue ensuite le paysage idyllique ou arcadien d'un Lorrain et le paysage héroïque d'un Poussin. Parallèlement, le paysage hollandais et flamand ne présente plus un cadre idéalisé, mais montre la nature au fil des saisons, comme un environnement vécu, soit en la représentant avec un réalisme prosaïque (Van Goyen), soit en l'imprégnant d'émotion (Rubens, Ruisdael). Souvent ce paysage prend encore une valeur symbolique didactique, fonction à laquelle le XVIII° siècle, ou une vision du sublime, en s'essayant parfois à oublier toutes les règles.

A l'époque romantique, le paysage devient le véhicule d'expériences subjectives et le reflet du divin révélé dans la nature, comme l'expriment si bien David Friedrich. John Constable, et au milieu du XIX° siècle, l'école de Barbizon, inaugurent par contre un Nouveau Réalisme fondé sur des observations exactes, qui mènera à Gustave Courbet et à l'art purement optique des impressionnistes.

(tiré du grand dictionnaire de la peinture, 1992)

 

Soirée au bord d'un lac,

huile sur toile,

100*73cm

 

 

Paysage du soir,

huile sur toile,

46*33cm

Bord d'un lac,

huile sur toile,

46*33cm

Reflets sur l'eau,

huile sur bois,

73*54cm

Coquelicot,

huile sur toile,

35*24cm

Derniers rayons,

huile sur toile,

33*24cm

Bord de lac,

Peinture à l'huile,

33*24cm

Coucher de soleil,

huile sur toile,

27*22cm

Ombre chinoise,

peinture à l'huile,

46*38cm

Derniers rayons peinture a l huile d un paysage par jean joseph chevalier
peinture
Peinture de paysage

Le paysage a mis longtemps à se libérer d'autres contextes formels et thématiques pour devenir l'un des genres majeurs de la peinture... Le baroque distingue le paysage idyllique ou arcadien d'un Lorrain et le paysage héroïque d'un Poussin... (... en savoir +)

Notre dame de l apocalypse peinture d art sacre par jean joseph chevalier
peinture
Peinture d'art sacré

C'est ainsi que l'image, figure de l'idéal, devient une secrète nécessité de la religion. Une communion s'établit par l'image avec les autres hommes, dont elle traduit les aspirations vers le surnaturel. La peinture figurative est à l'origine la transmission d'une pensée mystique: elle est un acte (....en savoir +)

Epouse de l artiste par jean joseph chevalier
peinture
Peinture de portrait

Si la beauté du monde forme un paysage, l'âme d'un être est elle aussi paysage, ce que Verlaine exprime par le vers: "Votre âme est un paysage choisi..." Portraits à la peinture à l'huile réalisé par le portraitiste Jean-Joseph Chevalier. N'hésitez pas à en commander pour offrir ou pour votre plaisir..(...en savoir +)

Nymphe a la cascade peinture de jean joseph chevalier
peinture
Peinture de nu

L'activité artistique responsable et authentique tend à surpasser l'anonymat du corps humain comme un objet non choisi, en cherchant, à travers l'effort créateur, une expression artistique sur la vérité de l'homme dans sa corporéité féminin et masculin, ce qui est en quelque sorte la tâche (...en savoir +)

Fresque de la louve romulus et remus fresque de jean joseph chevalier
peinture
Fresque

Fresques réalisées par Jean-Joseph Chevalier. La fresque est une peinture en détrempe, que l'on exécute sur un enduit frais. Les couleurs détrempées à l'eau et appliquées sur un enduit de chaux et de sable, pendant qu'il est encore humide, s'incorporent avec lui, le colorent assez profondément, (... en savoir +)